triathlon de Chantilly (23 et 24 août).

L'organisation était très bien, le cadre superbe et le soleil au rendez-vous. Que demander de plus ?.....une eau un peu plus chaude que 14° et peut être des frais d'inscription  un peu moins élevés (75 euros pour la distance olympique).

 

Sinon 5 triathlètes de notre club ont participé, voici les résultats :

En super sprint (400m+20km+4km) : 41ème (sur 216 arrivants) Florient Marchand en 1h16'57'' (le 1er Othmane Choukhati fait 1h04'14'').
En sprint plus (800m+40km+8km) : 25ème Guillaume Beurnaux en 2h21'04'' (le 1er Fabrice Preau fait 1h47'50'') et 142ème Tatiana Donars en 3h20'59''.
En olympique (1500m+42km+10km) : 202ème (sur 426 arrivants) Jean-Philippe Damie (ben oui c'est moi !) en 2h54'39'' (le 1er Cyril Viennot fait 1h58'30'').
En 1/2 iron man (1900m+90km+21km) : 110ème (sur 223 arrivants) Arnaud Pacanowski en 5h41'07'' (le 1er Arnaud Edus fait 4h17'58'').

Bref le club était représenté dans un peu toutes les course et pour ma part je garde un très bon souvenir de cette journée.

Jean-Philippe

 

En réalité, il y avait 6 triathlètes du club; à lire :  

Bonjour,
Je voulais juste signaler que j'avais aussi participé au triathlon de Chantilly (distance olympique) le dimanche 24 août. J'ai d'ailleurs la médaille avec moi. 

Malheureusement, j'ai perdu la puce électronique lors de l'épreuve de natation. Mon temps n'a pas été enregistré et je ne n'ai pas été repris au classement général.
D'après ma montre j'ai dû mettre 2H 45 environ.
Cordialement.
Patrice

 

 

Vouglans dans le Jura pour un Half

 

56 : Jérôme  - 5h 16 (40:48 - 2:44 - 1:45)

91 : Ezéquiel   - 5 h 34 ( 39:06 - 2:57 - 1:51)

92  : Fabrice - 5 h 34 ( 36:48 - 2:57 - 1:54)

138 : cyril - 6h 01 (28:45 - 3:18 - 2:07)

187 : rené - 7 h 04  (38:47 - 3:38 - 2:36) 

Beau temps dans le Jura pour cette épreuve, après une natation dans une eau claire et bonne (19.5°), la sortie d'eau est à l'image du parcours ça monte? le parcours vélo commence à l'identique après moins d'un kilomètre une belle côte de moins d'un Km, en moyenne 18% avec passages à 20% (ça pique!). 

Et pour finir ,  la course à pied n'a rien d'une balade de santé, on monte, on descend en permanence, en conclusion belle épreuve de montagne.

Pendant laquelle les accompagnateurs ne profitent pas beaucoup du spectacle car le parcours vélo en forme de 8, offre un premier passage sur le pont, ensuite il faut attendre le retour vélo et idem pour la course à pied,  il est aussi impressionnant de courir à pied  sur la route dans la circulation ( il faut éviter de faire un écart!), dans la zone de surchauffant et sur le pont.

  

Jérôme  : De la souffrance et un plaisir fou d'arriver.

Fabrice  : c'est fait c'était super !!