Ils étaient donc 5 Villepintois au duathlon de Meaux ce dimanche et c'est Magali qui nous donne ses premières impressions de la course de sa course:

 " Pour ma part beaucoup de stress avant le départ!

Avant la course, j'ai croisé les garçons, on s'est encouragé, raconté notre état de forme et puis chacun est parti, le départ des garçons était impressionnant, ils sont partis comme des fous!

Coté fille on était moins donc plus tranquille, j'étais dans les premières sur la ligne de départ mais j'ai vite descendu dans les dernières places, j'ai essayé de ne pas partir  trop vite pour éviter de griller mes cartouches. J'ai suivi une fille puis j'ai pris mon rythme et accéléré peu à peu, je crois que j'ai mis 25 min environ mais à vérifier avec les résultats pour les 5 premiers km, ensuite la transition compliquée pour moi car pas l'habitude entre le changement de chaussures, mettre la veste, les gants... J'étais dans les derniers vélos sortis, j'ai mis 50 min(selon mon compteur)en vélo. La 2ème partie était sympa, pas trop de vent, ce que j'avais peur car lemardij'avais reconnu le parcours et en haut de la 1er cote il y avait du vent en pleine face, en sachant que la 1er côte est très raide et qui te casse bien les jambes mais bon heureusementdimancheon avait le temps avec nous! Quelques gouttes mais rien de gênant. J'ai une moyenne en vélo de 27.8 ; j’ai fait ce que j’ai pu ; la reconnaissance du parcours dans la semaine m’a permis de savoir où faire mes efforts sans trop être dans le rouge, j’ai doublé quelques concurrents sur le parcours puis l’arrivée en vélo n’était pas pratique pour moi car mes chaussures de vélo ne sont pas adaptées pour courir, j’ai trouvé le chemin long et glissant avant de rentrer dans le parc à vélo (mais je crois que c’est un manque d’équipements surtout !)
Mais finalement, le plus dur a été le dernier parcours de course à pied car j’ai mal apprécié la distance. J’ai bien géré au début et j’ai accéléré en pensant être proche de l’arrivée mais je me suis trompée, et en plus il y a eu un petit passage entre un chemin dur bien dessiné et de l’herbe toute bosselé où je me suis tordu la cheville (sans bobo!) mais du coup, j’ai eu du mal à finir, les garçons étaient évidemment arrivés et m’ont encouragé sur la fin.

Au total, j’ai dû mettre 1h30 mais à vérifier aussi !
En tout cas c’était sympa ! La plupart des signaleurs m’encouragé pendant toute la course.
C’est dur comme course mais on a une énorme satisfaction quand on finit ! En plus sur la ligne d’arrivée mes garçons m’attendaient. Ils ont couru les 10  derniers mètres avec moi donc ça c’est plutôt sympa !"

Du coté des garçons, beau tir groupé  de Waldy (super motivé par le ronron des roues Zutt) d'Ezequiel, en guerrier, laisse son premier poursuivant à...une seconde et d'Olivier en progression constante. En fin Arnaud engrange de l'expérience pour les prochaines courses.

Le mot de la fin à Magali: "Vivement les courses par équipe!"